Communiqués de presse jusqu’en 2021

schillingreport 2021

Pour ce qui est de la diversité des genres, l’économie suisse a durablement évolué et le projet intergénérationnel est définitivement passé de la phase de sensibilisation à la phase de prise de conscience. Cela se traduit par des proportions de femmes les plus élevées jamais atteintes, que ce soit au niveau des directions ou des conseils d’administration. La proportion de femmes aux postes de direction augmente pour la première fois de trois points de pourcentage (+ 30%), passant de 10% à 13%, un pourcentage record. En même temps, le nombre de CEO femmes passe de 3 à 5 et sera de 8 en cours d’année. Le secteur public emploie déjà 21 % de femmes parmi les cadres supérieur-e-s. Une relève globalement plus large en vue de la diversité des genres permet d’être optimiste pour l’avenir, dans tous les secteurs.

schillingreport 2020

Cette 15e édition du schillingreport présente plusieurs nouveautés: pour la première fois la proportion de femmes
dans les directions des 100 plus grands employeurs suisses franchit la barre des 10 %; on compte même 20 %
de cadres supérieures dans le secteur public; remarquable: les entreprises renforcent les compétences de leurs directions en matière de numérisation; ensuite la proportion de personnes de nationalité étrangère continue de se stabiliser.

schillingreport 2019

Bonne nouvelle: la diversité des genres s’accélère dans les entreprises suisses. La proportion de femmes augmente dans les conseils d’administration et dans les directions des 100 plus grands employeurs. La relève en vue de la diversité des genres est de plus en plus importante. Le secteur public continue de montrer l’exemple dans ce domaine. Au niveau des directions, les promotions internes n’ont jamais été aussi nombreuses. La proportion d’étrangers semble s’être stabilisée.

schillingreport 2018

L’évolution de la diversité des genres au sein des directions des principaux employeurs suisses est décevante: après une hausse très prometteuse l’an dernier, la proportion de femmes a de nouveau baissé en 2018. Le nombre d’étrangers enregistre lui aussi un recul. En matière de gender diversity, le secteur public est nettement en avance sur l’économie privée.